GRIPON LIONEL
Accueil - home
 


 


Rechercher du texte

 

 

Téléchargement Pinceau d'or Les liens Newsletter Rechercher Contact Home

 

Les thèmes du moment


  Retrouvez-nous sur
Facebook     Twitter      Instagram

              

 

 
Levallois-Perret

 

En vignette
ci-dessus :


Une autre Image
de cette catégorie
(tirage aléatoire)

Top images

Menu Principal / En Bref / Avant-Après / Biarritz
Biarritz

Image précédente:
(Previous picture)

Image suivante:
(Next picture)
Fresque précédente:
 
Fresque suivante:
 Nom : Biarritz
 Description: Pelote basque

Ce trompe-l’œil se promène sur un mur tout en longueur et en recoin. Au total, c’est six pans de murs différents qui ont été utilisés dont un qui n’est pas dans le même plan que les autres. Il s’agit du mur d’une maison qui se situe en retrait (celui du centre avec les trois arches laissant voir la mer). C’est impossible à voir sur la photo de face, seule le cliché pris de biais permet de constater ce décrochement central. Les artistes ont en effet accentué l’illusion en réalisant un couple de surfeur sur un support de bois. On a ainsi l’impression qu’ils ont été dessinés sur le mur du bas et sur le mur avec les arches. Or ce dernier est en retrait de trois bons mètres. Subtil…

Au centre de la fresque, un des symboles du pays Basque a été représenté : La pelote Basque. Ce sport se pratique dans l’ensemble de cette région et en fait sa réputation dans le reste de l’hexagone. Le pelotari (le joueur) par une suite de mouvements adroits et élégants renvoie la balle sur le mur avec l’aide de son chistera en osier. De la pelote aux mains nues dérivent les jeux à chisteras. Ils doivent leur nom aux gants d’osier, chisteras, que des enfants aux paumes trop fragiles pour jouer à mains nues, commencèrent à fabriquer en 1857. Ce gant, relativement petit, très maniable, est utilisé dans les jeux directs. Il s’allonge, peu avant 1900, et se recourbe pour devenir le grand chistera utilisé aujourd’hui. Il est long et profond, affectant un peu la forme d’un grand ongle et qui se fixe à la main du joueur par des lanières de cuir. La partie à grand chistera se joue en 50 points.

Sur la droite de la fresque, un autre symbole fort du pays a été mis en valeur. l’ex-international de rugby Serge Blanco observe le rond point depuis son balcon. A gauche du mur, à sa fenêtre, un autre rugbyman observe la mer : Pascal Ondars.

Voir d’autres photos de cette fresque Cliquer-ici

Localisation : Avenue Beaurivage, Biarritz (Dépt 64 –France)
Localiser la fresque sur une carte : Cliquez ici.

Voir les autres fresques (plus de 150) de ces artistes en ligne sur ce SITE.

Intérêt : 5/5
Conception et Réalisation : Cité de la Création
Date :1992

Vous pouvez aussi rechercher des fresques sur la carte de :
FRANCE
.
 Date:
03.05.2009 23:08
Image vue :
5390 fois

Moyenne des votes :

5.00 (8 Votes:)

Image précédente: (Previous) ......................                                                    Image suivante: (Next)

 

Bordure partagée inférieure

 
www.trompe-l-oeil.info

Portrait francophone
de l'art mural
 avec 
8000 réalisations
du monde entier.

Suivre l'actualité du site sur

Counter

   
Télécharger les e-book de ce site
UNE
EXCLUSIVITE  >>LIRE
Ce site décerne une fois par an son  
  
>>Pinceau d'or et Golden Street-Art
Vous cherchez un artiste pour une réalisation,
nous pouvons vous aider : 
>>DEVIS
 

Voir les 51 000 photos...   | Trompe l'oeil | Fresques murales  | Street-Art Disparues  | Murs d'enfants | Avant-Après |