GRIPON LIONEL
Accueil - home
 


 


Rechercher du texte

 

 

Téléchargement Pinceau d'or Les liens Newsletter Rechercher Contact Home

 

Les thèmes du moment


  Retrouvez-nous sur
Facebook     Twitter      Instagram

              

 

 
Rueil Malmaison

 

En vignette
ci-dessus :


Une autre Image
de cette catégorie
(tirage aléatoire)

 

Vétheuil

Menu Principal / En Bref / Avant-Après / Victoriaville

Vienne

Victoriaville

Image précédente:

Image suivante:
Fresque précédente:
 
Fresque suivante:
 Nom : Victoriaville
 Description: Bureau de Poste

Cette fresque historique a été réalisée pour le 150e anniversaire de Victoriaville. La technique utilisée est le marouflage (peinture sur toiles, qui sont appliquées sur la façade comme de la tapisserie). Le choix du contenu visuel de la fresque résulte du travail conjoint des gens de Murale Création et des membres du comité thématique de la fresque.

De part et d’autre de la porte centrale de ce bureau de poste historique de Victoriaville se trouvent des portraits des personnalités qui ont marquées l’histoire de la cité. Des gens qui furent des bâtisseurs dans leur domaine. Wilfrid Laurier y est bien sûr représenté, comme le maître d’Arthabaska, Suzor-Coté affairé à son chevalet. Dans les fenêtres de ce qui fut le premier bureau de poste de Victoriaville (qui se situait d’ailleurs à cet endroit), l’on se rappellera de personnages issus du monde des affaires, de la politique, de la culture. En vrac, on y retrouvera Achille Gagnon, Joseph-Édouard Alain, J. D. Gagné, Guy Saint-Pierre, D.O. Bourbeau, Paul Tourigny, Gérard Pelletier, Wilfrid Labbé, le curé Tessier, Mgr P.H. Suzor, Raymond Daveluy, Archibald Campbell. Le premier maire de Victoriaville, Louis Foisy, a sa «signature».
L’histoire contemporaine a aussi ses personnages, Jean Béliveau, Normand Maurice, l’abbé Raymond Roy. Rita Saint-Pierre et Marthe Lemaire-Duguay figurent à la fresque. Et un troisième personnage féminin, fictif celui-là, nous projette dans le futur avec un bébé dans son ventre.
La fresque fourmille de références historiques, avec, en fond de décor, le réservoir Beaudet d’où s’échappent quelques oies. Dans un vitrail, l’on reconnaîtra l’ancienne gare démolie en 1973. Des enseignes, de Cercueils Victoriaville, de la première Exposition agricole en 1858, les armoiries des trois anciennes villes fusionnées en 1993 pour former Victoriaville, accrochent l’œil (clichés de juillet 2011).
Voir d’autres photos de cette fresque Cliquer-ici

Localisation : Angle de la rue de la Gare et rue de Bigarré, Victoriaville (Québec - Canada)
Localiser la fresque sur une carte : Cliquez ici.
Intérêt : 5/5
Date de réalisation : Juillet 2011
Réalisation : Murale Création
Voir les autres fresques de Murale Création en ligne sur ce site.

Voir les autres fresques du Québec.

Vous pouvez aussi rechercher les fresques du reste du globe sur une carte.


Votre avis nous intéresse, vous pouvez donner une note à ce site .
 Date:
18.09.2011 20:54
Image vue :
1128 fois

Moyenne des votes :

0.00 (0 Votes:)

Image précédente: (Previous) ......................                                                    Image suivante: (Next)

 

Bordure partagée inférieure

 
www.trompe-l-oeil.info

Portrait francophone
de l'art mural
 avec 
11 000 réalisations
du monde entier.

Suivre l'actualité du site sur

Counter

   
Télécharger les e-book de ce site
UNE
EXCLUSIVITE  >>LIRE
Ce site décerne une fois par an son  
  
>>Pinceau d'or et Golden Street-Art
Vous cherchez un artiste pour une réalisation,
nous pouvons vous aider : 
>>DEVIS
 

Voir les 70 000 photos...   | Trompe l'oeil | Fresques murales  | Street-Art Disparues  | Murs d'enfants | Avant-Après |