GRIPON LIONEL
Accueil - home
 


 


Rechercher du texte

 

 

Téléchargement Pinceau d'or Les liens Newsletter Rechercher Contact Home

 

Les thèmes du moment


  Retrouvez-nous sur
Facebook     Twitter      Instagram

              

 

 
Acteon

 

En vignette
ci-dessus :


Une autre Image
de cette catégorie
(tirage aléatoire)

 

La clef

Menu Principal / Besançon / La propriété

La propriété

La propriété

Autres photos de cette fresque :
La propriété

La propriété

La propriété

La propriété

Image précédente:

Image suivante:
Fresque précédente:
 
Fresque suivante:
 Nom : La propriété
 Description: Depuis 2011, Besançon accueille en fin d’été le festival de street-art « Bien Urbain ». Le but du festival est de poser la question de l’utilisation de l’espace public : Quelle place pour l’art, pourquoi subir des murs gris, comment utiliser l’espace public ? Chaque année de nombreux artistes sont invités à prendre possession des murs de la ville, à y laisser leur empreinte pour le bonheur de tous. Après seulement trois ans, « Bien Urbain » se positionne comme l’un des grands festivals de street-art de l’hexagone.

Escif est un artiste espagnol. On peut trouver de nombreuses réalisations dans son pays d’origine, mais aussi à Niort où il a participé au festival « 4ème mur » en 2011 et 2012.
2011 a donc été son année française, puisqu’on le retrouve aussi à Besançon cette année-là. Cette fresque peut paraître banale au premier abord. Et pourtant elle a donné lieu à quelques polémiques.
Dans un premier temps, le titre « La Propriété » était écrit en bas à droite de la fresque. Quelques temps plus tard, un passant ne trouvant probablement pas le titre suffisamment explicite, ajouta « C’est le vol ». Ne doutons pas que l’inspiration d’Escif était bien issue de la célèbre affirmation du philosophe anarchiste Pierre-Joseph Proudhon, natif de Besançon, mais l’artiste aime que la lecture de ses œuvres ne soit pas immédiate, que les gens se posent des questions, d’où le titre raccourci qu’il avait choisi. On peut aussi noter que le premier titre envisagé par Escif était « Qu’est-ce que la Propriété ? », titre du premier et plus célèbre ouvrage de Proudhon, duquel est tiré la formule « La Propriété, c’est le Vol ». Trop explicite, la simplification amenée par Escif permettait un questionnement plus grand, c’est ce qu’il cherchait.

Maintenant, le questionnement est total, ou n’est plus. Il n’y a plus de titre !! Et c’est bien dommage, car je ne suis pas sûr qu’il soit possible de comprendre cette fresque sans un titre. A quand une heureuse initiative qui rende de nouveau la fresque lisible ? (Texte : Michel LEMOINE - clichés pris en Mars 2014).

Localisation: rue Battant & Grapille de Battant, Besançon (Dépt 25, Doubs)
Localiser la commune sur une carte : Cliquez ici.
Intérêt : 4/5
Date de réalisation : 2011
Réalisation : Escif
Voir toutes les réalisations de Escif qui sont en ligne sur ce site
Photo : Michel LEMOINE.

Vous pouvez aussi rechercher des fresques sur la carte de :
FRANCE
.


Votre avis nous intéresse, vous pouvez donner une note à ce site .
 Date:
04.05.2014 14:12
Image vue :
683 fois

Moyenne des votes :

3.00 (1 Votes:)

Image précédente: (Previous) ......................                                                    Image suivante: (Next)

 

Bordure partagée inférieure

 
www.trompe-l-oeil.info

Portrait francophone
de l'art mural
 avec 
9 000 réalisations
du monde entier.

Suivre l'actualité du site sur

Counter

   
Télécharger les e-book de ce site
UNE
EXCLUSIVITE  >>LIRE
Ce site décerne une fois par an son  
  
>>Pinceau d'or et Golden Street-Art
Vous cherchez un artiste pour une réalisation,
nous pouvons vous aider : 
>>DEVIS
 

Voir les 60 000 photos...   | Trompe l'oeil | Fresques murales  | Street-Art Disparues  | Murs d'enfants | Avant-Après |