trompe-l-oeil.info
 
Fresques murales
Accueil - Home
 


 
Recherche avancee   Top images


    Rechercher du texte

 

Bord gauche

 

 

   Les thèmes du moment :
 

Retrouvez-nous sur
Facebook     Twitter      Instagram

              

    Le portail mondial
     de l'art mural

 

 

 

 

Image aleatoire

Challans
Challans

Invite

 

 

Menu Principal / Europe / Berlin3 (D) / Bohème et de Rixdorf  

Image precedente:
Aviation (Previous)  
 Image suivante:
Bohème et de Rixdorf (Next)

Bohème et de Rixdorf

 

Autres photos de cette fresque :

Bohème et de Rixdorf
Bohème et de Rixdorf
Berlin3 (D)
Bohème et de Rixdorf
Bohème et de Rixdorf
Berlin3 (D)
Bohème et de Rixdorf
Bohème et de Rixdorf
Berlin3 (D)
Bohème et de Rixdorf
Bohème et de Rixdorf
Berlin3 (D)
Bohème et de Rixdorf
Bohème et de Rixdorf
Berlin3 (D)

Image precedente:
Aviation (Previous)  
 Image suivante:
Bohème et de Rixdorf (Next)
 
Fresque précédente:
 
Fresque suivante:

 

 
Bohème et de Rixdorf
 

Description:

L'histoire de la Bohème et de Rixdorf

Cette fresque nous raconte l’histoire de la Bohème et de l’émigration de certains de ses habitants vers Berlin. La fin de la guerre de 30 ans et la « re-catholisation » de la Bohème avaient entraîné un flux migratoire important de la Bohème vers les pays voisins restés protestants. A partir de 1625, près du tiers de la population quitte ainsi la Bohème et la Moravie. Mais durant cette période, les paysans, assujettis à leur Seigneur, n’ont pas le droit de quitter le Royaume. Cette interdiction n’empêche cependant pas un flux migratoire plus ou moins important de cette population.
Autour de 1730, une communauté de 700 personnes environ s’installe à Berlin. Les artisans doivent rester à Berlin, les paysans sont regroupés dans un village créé pour eux, Rixdorf, où le roi édifie des maisons pour 18 familles, leur donne des parcelles de terre, du bétail et des outils.
Rixdorf s’est implanté autour de ce qui est aujourd’hui RichardPlatz. Neukölln est donc en quelque sorte un village de Bohème et a su rester jusqu’à aujourd’hui un melting pot de cultures.
La fresque réalisée par le collectif Ratgeb , nous rappelle aussi que Rixdorf fut frappée par un terrible incendie en 1849, et reconstruite après. Cette fresque de plus de 30 ans d’âge est très bien conservée, mais est en fait très peu visible et difficile à prendre en photo ; dommage.
On peut retrouver à Berlin plusieurs fresques réalisées par le collectif Ratgeb, et constater ainsi la grande variété de son expression artistique. Le collectif était constitué de Paul Blankenburg, Werner Brunner, Werner Steinbrecher, Bernd Micka et Nil Frick et réalisa de nombreuses fresques murales en Allemagne et en France dans les années 1980. On notera une très belle réalisation de 1984 à Lons-le-Saunier (clichés pris en avril 2013).

Localisation: 99 Richardstraße – Berlin (Neukölln) - Allemagne
Localiser la commune sur une carte : Cliquez ici.
Intérêt : 4/5
Date de réalisation : 1980
Réalisation : Ratgeb
Photo : Michel LEMOINE.

Vous pouvez aussi rechercher les autres fresques de
L’Europe
sur une carte.


Votre avis nous intéresse, vous pouvez donner une note à ce site .


Mots-cles:

Michel, LEMOINE, Allemagne, germany, Berlin, Ratgeb
Date: 24.05.2014 18:18
Image vue : 898 fois
Moyenne des votes : 4.00 (1 Votes:)


Image precedente:
Aviation (Previous)  
Image suivante:
Bohème et de Rixdorf (Next)
Il n'y a pas de commentaire pour cette image.
       

Bordure partagée inférieure

 

 

La base mondiale de l'art mural
 avec des réalisations
du monde entier.
 

Suivre l'actualité du site sur

 

   
Télécharger les e-book de ce site
UNE
EXCLUSIVITE  >>LIRE
Ce site décerne une fois par an son  
  
>>Pinceau d'or et Golden Street-Art
Vous cherchez un artiste pour une réalisation,
nous pouvons vous aider : 
>>DEVIS
 

| Trompe l'oeil | Fresques murales |  Fresques Europe | Street-Art Disparues  | Murs d'enfants | Avant-Après |

  Lionel Gripon et Alain Sangouard - Déc 2003
Les images apparaissant sur ce site sont la propriété de leurs créateurs et ayant droits, de ce fait elles sont protégées.

Counter