GRIPON LIONEL
Accueil - home
 


 


Rechercher du texte

 

 

Téléchargement Pinceau d'or Les liens Newsletter Rechercher Contact Home

 

Les thèmes du moment


  Retrouvez-nous sur
Facebook     Twitter      Instagram

              

 

 
Malédiction Paternelle

 

En vignette
ci-dessus :


Une autre Image
de cette catégorie
(tirage aléatoire)

 

Les veaux

Menu Principal / Paris - Banlieue / Nanterre / Malédiction Paternelle

Malédiction Paternelle

Malédiction Paternelle

Autres photos de cette fresque :
Malédiction Paternelle

Malédiction Paternelle

Malédiction Paternelle

Malédiction Paternelle

Malédiction Paternelle

Malédiction Paternelle

Malédiction Paternelle

Malédiction Paternelle

Malédiction Paternelle

Malédiction Paternelle

Image précédente:

Image suivante:
Fresque précédente:
 
Fresque suivante:
 Nom : Malédiction Paternelle
 Description: L’université de Nanterre fait rentrer le street-art dans son campus, avec une opération intitulée « Sous le street-art, le Louvre ». Les manifestations étudiantes françaises de mai 1968 ont débuté à l'université de Nanterre, à l'ouest de Paris. Dans le cadre d'une série d'événements marquant ce 50ème anniversaire, l'université a mandaté des artistes de rue pour «tatouer» les murs de son campus avec des œuvres d'art inspirées des chefs-d'œuvre du musée du Louvre.
Le but est de stimuler aussi les étudiants à aller visiter le musée.

L’érotisme léger des créations de Madame est une première accroche qui capte le regard. Le détournement de ces images porte un message contestataire.
Au-delà de la plaisanterie, de la provocation, il y a un sens plus profond. Les oeuvres teintées de nostalgie explorent la frontière des genres, prônent la tolérance, l’amour et la réciprocité dans les rapports humains. Le jeu avec les convenances révèle en chacun de nous l’esprit d’enfance. Madame fait preuve d’une extravagance joyeuse et ne boude pas un certain plaisir de subversion.

Madame a souhaité travailler sur un diptyque complexe, celui du peintre et dessinateur français Jean-Baptiste Greuze (1725-1805) : La Malédiction Paternelle. Le premier tableau s’intitule Le fils ingrat, le deuxième Le fils puni (clichés 24/03/2018).

Localisation: Allé de l’Université, Nanterre (Dépt 92 – Hauts de Seine)
Localiser la fresque sur une carte : Cliquez ici.
Intérêt : 3/5
Date de réalisation : Mars 2018
Réalisation : Madame
Voir toutes les réalisations de Madame en ligne sur ce site

Vous pouvez aussi rechercher les fresques de la région Parisienne sur une carte.

Vous pouvez aussi rechercher des fresques sur la carte de :
FRANCE
.


Votre avis nous intéresse, vous pouvez donner une note à ce site .
 Date:
26.03.2018 22:32
Image vue :
56 fois

Moyenne des votes :

0.00 (0 Votes:)

Image précédente: (Previous) ......................                                                    Image suivante: (Next)

 

Bordure partagée inférieure

 
www.trompe-l-oeil.info

Portrait francophone
de l'art mural
 avec 
9 000 réalisations
du monde entier.

Suivre l'actualité du site sur

Counter

   
Télécharger les e-book de ce site
UNE
EXCLUSIVITE  >>LIRE
Ce site décerne une fois par an son  
  
>>Pinceau d'or et Golden Street-Art
Vous cherchez un artiste pour une réalisation,
nous pouvons vous aider : 
>>DEVIS
 

Voir les 60 000 photos...   | Trompe l'oeil | Fresques murales  | Street-Art Disparues  | Murs d'enfants | Avant-Après |