trompe-l-oeil.info
 
Fresques murales
Accueil - Home
 


 
Recherche avancee   Top images


    Rechercher du texte

 

Bord gauche

 

 

   Les thèmes du moment :
 

Retrouvez-nous sur
Facebook     Twitter      Instagram

              

    Le portail mondial
     de l'art mural

 

 

 

 

Image aleatoire

Châtillon sur Loire-03
Châtillon sur Loire-03

Webmaster9249

 

 

Menu Principal / Charleville-Mézières / Dormeur du val  

Image precedente:
Dormeur du val (Previous)  
 Image suivante:
Dormeur du val (Next)

Dormeur du val

 

Autres photos de cette fresque :

Dormeur du val
Dormeur du val
Charleville-Mézières
Dormeur du val
Dormeur du val
Charleville-Mézières
Dormeur du val
Dormeur du val
Charleville-Mézières

Image precedente:
Dormeur du val (Previous)  
 Image suivante:
Dormeur du val (Next)
 
Fresque précédente:
 
Fresque suivante:

 

 
Dormeur du val
 

Description:

Cette fresque a été réalisée à l’initiative de la municipalité de Charleville-Mézières pour créer le parcours du poète « Arthur Rimbaud » (né le 20 octobre 1854 à Charleville et mort le 10 novembre 1891 à Marseille) dans sa ville natale.

Dorian Jaillon alias Rodes est un artiste originaire de l’est de la France qui a suivi une formation en graphisme dans la ville de Metz. Il fait partie du Moulin Crew. Il a commencé à peindre en 2000 dans la Marne, à Châlons en Champagne. Son domaine de prédilection, les lettres sous toutes ses formes et la calligraphie.

Cette fresque reproduit le poème « Le dormeur du val ».
Le jeune Arthur Rimbaud le compose en 1870, alors qu’il est frappé par la guerre franco-prussienne qui traverse les Ardennes. Ce sonnet fait partie des manuscrits confiés à Paul Demeny parmi l’ensemble des Cahiers de Douai. Le poème repose sur une tension dramatique puissante : il s’ouvre sur la description d’un paysage bucolique avec un charmant ruisseau courant au creux d’une vallée. Un soldat « souriant » est étendu au bord de l’eau : ce n’est qu’au tout dernier vers que le lecteur comprend avec effroi que ce « dormeur » est en réalité le cadavre d’un jeune homme tué à la guerre.

On peut lire l’ensemble du poème sur le mur (clichés Mai 2021)

C'est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Localisation : 120 avenue Boutet, Charleville-Mézières (Dépt 08 – Ardennes)
Localiser la fresque sur une carte : Cliquez ici.
Intérêt : 3/5
Date de réalisation : Juin 2018
Réalisation : Rodes
Voir toutes les réalisations de Rodes en ligne sur ce site.

Vous pouvez aussi rechercher des fresques sur la carte de : FRANCE.



Votre avis nous intéresse, vous pouvez donner une note à ce site .


Mots-cles:

Charleville-Mézières, Ardennes, Rodes
Date: 27.05.2021 21:24
Image vue : 72 fois
Moyenne des votes : 0.00 (0 Votes:)

 


Image precedente:
Dormeur du val (Previous)  
Image suivante:
Dormeur du val (Next)
Il n'y a pas de commentaire pour cette image.
       

Bordure partagée inférieure

 

 

La base mondiale de l'art mural
 avec des réalisations
du monde entier.
 

Suivre l'actualité du site sur

 

   
Télécharger les e-book de ce site
UNE
EXCLUSIVITE  >>LIRE
Ce site décerne une fois par an son  
  
>>Pinceau d'or et Golden Street-Art
Vous cherchez un artiste pour une réalisation,
nous pouvons vous aider : 
>>DEVIS
 

| Trompe l'oeil | Fresques murales |  Fresques Europe | Street-Art Disparues  | Murs d'enfants | Avant-Après |

  Lionel Gripon et Alain Sangouard - Déc 2003
Les images apparaissant sur ce site sont la propriété de leurs créateurs et ayant droits, de ce fait elles sont protégées.

Counter