trompe-l-oeil.info
 
Graffitis
Accueil - Home
 


 
Recherche avancee   Top images


    Rechercher du texte

 

Bord gauche

 

 

   Les thèmes du moment :
 

Retrouvez-nous sur
Facebook     Twitter      Instagram

              

    Le portail mondial
     de l'art mural

 

 

 

 

Image aleatoire

Les visages
Les visages
Commentaires: 0
Webmaster9249

 

 

Menu Principal / Paris-19 et 20 ème / FestiWALL-42 Jo Di Bona  

Image precedente:
FestiWALL-42 Jo Di Bona (Previous)  
 Image suivante:
FestiWALL-43 JBC (Next)

FestiWALL-42 Jo Di Bona

 
Image precedente:
FestiWALL-42 Jo Di Bona (Previous)  
 Image suivante:
FestiWALL-43 JBC (Next)
 
Fresque précédente:
 
Fresque suivante:

 

 
FestiWALL-42 Jo Di Bona
 

Description:

Les 18 et 19 Mai 2019 s’est déroulé la quatrième édition du FestiWALL au fil de l’Ourcq (plus de 60 fresques à ce jour)

Jo Di Bona , originaire du département 93, a le street-art dans la peau depuis les années 90. Il définit son art comme du « pop graffiti ». Ce serial-graffeur est multi-tâches : Peintre, colleur mais aussi musicien. Comme à son habitude, l’artiste Jo-Di-Bona réalise des portraits colorés en utilisant sa technique qui alterne entre collage et arrachage de papier.

En France des femmes se sont battues toute leur vie pour le droit des femmes. Par cette réalisation Jo Di Bona a voulu rendre hommage à Simone Veil (1927- 2017).

Entrée avec son époux au Panthéon le 1er juillet 2018
Née dans une famille juive aux origines lorraines (Bionville-sur-Nied), elle est déportée à Auschwitz à l'âge de 16 ans, durant la Shoah, où elle perd son père, son frère et sa mère. Rescapée avec ses sœurs Madeleine et Denise, elles aussi déportées, elle épouse Antoine Veil en 1946 puis, après des études de droit et de science politique, entre dans la magistrature comme haut fonctionnaire.

En 1974, elle est nommée ministre de la Santé par le président Valéry Giscard d'Estaing, qui la charge de faire adopter la loi dépénalisant le recours par une femme à l'interruption volontaire de grossesse (IVG), loi qui sera ensuite couramment désignée comme la « loi Veil ». Elle apparaît dès lors comme icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France.

Elle est la première personne à accéder à la présidence du Parlement européen, une fonction qu’elle occupe de 1979 à 1982. De façon générale, elle est considérée comme l'une des promotrices de la réconciliation franco-allemande et de la construction européenne.

De 1993 à 1995, elle est ministre d'État, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville, « numéro deux » du gouvernement Édouard Balladur, puis siège au Conseil constitutionnel de 1998 à 2007, avant d'être élue à l'Académie française en 2008. (clichés du 19/05/2019).

Localisation : 41 Quai de la Loire, Paris 19ème (Dépt 75 – Seine)
Localiser la fresque sur une carte : Cliquez ici.
Intérêt : 4/5
Date de réalisation : Mai 2019
Réalisation : Jo Di Bona
Voir toutes les réalisations de Jo Di Bona en ligne sur ce site.

Vous pouvez aussi rechercher les autres fresques de PARIS sur une carte, par arrondissement

 



Vous pouvez aussi rechercher des fresques sur la carte de :
FRANCE
.



Votre avis nous intéresse, vous pouvez donner une note à ce site .

Mots-cles:

Paris, FestiWALL, Jo-Di-Bona
Date: 21.05.2019 12:11
Image vue : 201 fois
Moyenne des votes : 0.00 (0 Votes:)


Image precedente:
FestiWALL-42 Jo Di Bona (Previous)  
Image suivante:
FestiWALL-43 JBC (Next)
Il n'y a pas de commentaire pour cette image.
       

Bordure partagée inférieure

 

 

La base mondiale de l'art mural
 avec des réalisations
du monde entier.
 

Suivre l'actualité du site sur

 

   
Télécharger les e-book de ce site
UNE
EXCLUSIVITE  >>LIRE
Ce site décerne une fois par an son  
  
>>Pinceau d'or et Golden Street-Art
Vous cherchez un artiste pour une réalisation,
nous pouvons vous aider : 
>>DEVIS
 

| Trompe l'oeil | Fresques murales |  Fresques Europe | Street-Art Disparues  | Murs d'enfants | Avant-Après |

  Lionel Gripon et Alain Sangouard - Déc 2003
Les images apparaissant sur ce site sont la propriété de leurs créateurs et ayant droits, de ce fait elles sont protégées.

Counter