trompe-l-oeil.info
 
Street-art Wrld
Accueil - Home
 


 
Recherche avancee   Top images


    Rechercher du texte

 

Bord gauche

 

 

   Les thèmes du moment :
 

Retrouvez-nous sur
Facebook     Twitter      Instagram

              

    Le portail mondial
     de l'art mural

 

 

 

 

Image aleatoire

Plaza - Grimshaw
Plaza - Grimshaw
Commentaires: 0
Webmaster9249

 

 

Menu Principal / Allemagne / Cologne / LC36  

Image precedente:
LC36 (Previous)  
 Image suivante:
Le crucifié (Next)

LC36

 
Image precedente:
LC36 (Previous)  
 Image suivante:
Le crucifié (Next)
 
Fresque précédente:
 
Fresque suivante:

 

 
LC36
 

Description:

Cette fresque se situe sur le mur d’une maison qui a une longue histoire. Elle a été construite en 1915
et a survécu en grande partie indemne à la Seconde Guerre mondiale, mais elle n’a pas été entretenue.

Depuis le début des années 1960, la ville de Cologne planifiait la construction d’une autoroute urbaine pour laquelle les bâtiments isolés et les jardins potagers voisins devaient céder la place. Elle a repris la maison délabrée et les contrats de location qui l’accompagnent, avec l’intention de la faire démolir peu après en faveur de l’autoroute urbaine. Certains logements déjà vides à cette époque n’ont donc jamais été reloués par la ville. Les locaux encore occupés dans les années 1970 n’ont pas été entretenus, de sorte que la plupart des locataires ont déjà quitté la maison jusqu’en 1984 en raison de son mauvais état.

En juin 1984, environ 35 personnes décidèrent d’occuper et de rendre habitables les logements de la maison, en partie vides depuis 10 ans. Encore dans le même mois, ils ont fondé l’association Wohnen und Leben. Au cours des années suivantes, les habitants ont fait beaucoup de travail pour remettre la maison en état. Ils ont également créé de nouveaux espaces résidentiels et collectifs sur une surface auparavant totalement inexploitée et se sont établis comme un projet de logement social intitulé LC36 (en allusion à l’adresse 36 Ludolf-Camphausen). C’est pourquoi il est pratiquement impossible de voir la fresque dans son intégralité car les habitants en profitent pour suspendre régulièrement des banderoles véhiculant un message social ou politique.

Le motif principal est une tornade qui part de la base du mur, depuis la carcasse d’une vieille voiture, pour atteindre le sommet du mur. Cette tornade a aspiré de nombreuses personnes, les habitants du quartier expulsés pour laisser place à une autoroute urbaine.
Sur la droite on peut voir un policier et cette inscription "Freiheit für alle politischen gefangenen hier und weltweit" ou "Liberté pour tous les prisonniers politiques ici et dans le monde" (clichés Juillet 2020).

Localisation : 36 Ludolf-Camphausen-Straße, Cologne (Rhénanie du Nord Westphalie – Allemagne)
Localiser la fresque sur une carte : Cliquez ici.
Intérêt : 3/5
Date de réalisation : Mai 2001
Réalisation : Un groupe de 20 personnes sous la direction du professeur de design mexicain Checo Valdez Ruvalcaba

Vous pouvez aussi rechercher les autres fresques de
L’Europe
sur une carte.



Votre avis nous intéresse, vous pouvez donner une note à ce site .


Mots-cles:

Allemagne, Cologne, Köln, Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Date: 13.02.2021 21:46
Image vue : 109 fois
Moyenne des votes : 0.00 (0 Votes:)


Image precedente:
LC36 (Previous)  
Image suivante:
Le crucifié (Next)
Il n'y a pas de commentaire pour cette image.
       

Bordure partagée inférieure

 

 

La base mondiale de l'art mural
 avec des réalisations
du monde entier.
 

Suivre l'actualité du site sur

 

   
Télécharger les e-book de ce site
UNE
EXCLUSIVITE  >>LIRE
Ce site décerne une fois par an son  
  
>>Pinceau d'or et Golden Street-Art
Vous cherchez un artiste pour une réalisation,
nous pouvons vous aider : 
>>DEVIS
 

| Trompe l'oeil | Fresques murales |  Fresques Europe | Street-Art Disparues  | Murs d'enfants | Avant-Après |

  Lionel Gripon et Alain Sangouard - Déc 2003
Les images apparaissant sur ce site sont la propriété de leurs créateurs et ayant droits, de ce fait elles sont protégées.

Counter