Home
 

 

Rechercher du texte

 

 

   Les thèmes du moment :
 

 

Retrouvez-nous sur
Facebook     Twitter      Instagram

              

 

 

    Le portail mondial
     de l'art mural

San Sperate - Sardaigne (Sardegnia en Italien)
 
Le village transformé en musée de Pays
 


Le village de San Sperate se situe dans le sud de la Sardaigne (Italie), à quelques kilomètres de la capitale économique de l'île : Cagliari.

Difficile de décrire précisément les fresques de la Sardaigne, il faut dire qu'il y en a partout, dans le moindre village que vous serez amener à traverser il n'est pas rare d'en trouver une ou deux. C'est plus qu'un état d'esprit



c'est carrément encré au plus profond de chaque Sarde. Le plus petit des villages devient support de l'art mural.. Les maisons des particuliers deviennent ainsi support artistique. San Sperate, qui n'est pas spécialement petit par la taille en

arbore plus d'une centaine. Cela passe par les fresques murales, par les murs d'enfants en terminant par les trompe-l'oeil. Il est a remarquer qu'en Sardaigne, les villages présentent plutôt des fresques murales. San Sperate est l'un des seuls à nous proposer autant de trompe-l'oeil: environ une quinzaine.

L’artiste Pilloni Angelo, qui habite à San Sperate (né à San Sperate en 1945) a réalisé plus de 25 fresques dans toute la Sardaigne. En plus de San Sperate où il a plus de 18 réalisations à son effectif, vous pourrez observer son tallent dans les villes de Cossoine, Tinnura, Pula, Decimoputzu et Bauladu. Il a dès 1974 participé à un mouvement collectif afin de transformer le village de San Sperate en un musée, un musée à ciel ouvert, un musée de pays comme la municipalité aime à l'appeler

Au grés de votre promenade dans la cité, vous pourrez ainsi observer de nombreuses fresques mais également une multitude de sculptures au niveau différentes placettes ombragées.


 


Les fresques du village ne sont pas toutes de grandes tailles, mais le fait qu'il y en ai autant, crée une attraction pour celui qui aime ce style d'expression, et même pour celui qui n'y est pas particulièrement sensible. L'abondance des réalisations fait que vous êtes toujours attiré dans la moindre ruelle par la fresque suivante, vous vous promenez ainsi dans le village, de rue en rue, sans même vous en rendre compte.

Il est bien dommage qu'en France, les villages de ce style se compte sur les doigts d'une main. On peux quand même citer le village de Mijoux dans l'Ain, qui, dans une moindre mesure, amène le promeneur à découvrir le patrimoine local autrement que par des magasins de souvenirs.

Toutefois, si les premiers fresques murales sardes contestaient avec violence l'injustice sociale et la prédation politicienne (cf Orgosolo), elles servent désormais plus souvent l'esthétisme urbain et la curiosité touristique.

 

La municipalité de San Sperate a su utiliser l'art mural pour hisser sa commune au dessus du lot. Elle a fait réaliser une fresque historique qui retrace les moments forts de la cité. L'Artiste Angelo Pilloni, un enfant du pays, l'a mis merveilleusement en scène dans une fresque de grande taille (cf photo si dessus).

Les oeuvres majeures du villages sont d'ailleurs du même artiste. Il faut dire qu'il maîtrise parfaitement l'art du trompe-l'oeil et des trois dimensions.

Ce village, qui en regardant la carte routière, ne présente aucun attrait particulier, devient par la magie de la peinture une attraction qu'il vous faudra absolument faire. Eviter de vous y promener comme moi, de 12h à 15h, pour vous prendre ces nombreux clichés, et vous n'aurez pas d'insolation (c'est la première fois, en plus de quarante ans, et ceci même avec une casquette sur la tête, que je me suis pratiquement évanoui à cause du soleil de plomb qu'il fait dans la région en plein été).

San Sperate fait parti des quelques villages de la Sardaigne qui ont utilisés les fresques murales comme support d'expression artistique. On pourrait également citer Orgosolo, Villamar, et Tinnura. Même les enfants ont droit à leurs murs, évidemment c'est moins



sophistiqué, mais le fait que les artistes soient si jeunes laissent à penser que cet art est profondément inséré dans leur coeur.

 

Alors, si vous venez en Sardaigne pour les plages, et vous n'avez pas tord, penser à organiser une journée pour visiter les villages du centre de l'île, ils

 méritent le détour.


Les fresques de SAN SPERATE qui
sont sur ce site : 125 fresques


Fresques murales - 106 fresques  (en cours)


Trompe l'oeil (en cours)


Fresque d'enfants  - 3 réalisations  (en cours)


Les liens externes:
Les sites qui parlent des fresques de San Sperate :
-
www.sansperate.com

 

Vous pouvez également localiser les autres fresques de la Sardaigne en ligne sur ce site (260 réalisations pour 1400 photos) sur une carte : Cliquez ici.
 

 

 

 

Voir un autre village Sarde qui compte plus de 130 fresques : Orgosolo

 

Voir la classification des fresques murales : Cliquer ici

 

La plus grande base
mondiale de l'art mural
 avec 
8600 réalisations
du monde entier.

Suivre l'actualité du site sur

Counter

   
Télécharger les e-book de ce site
UNE
EXCLUSIVITE  >>LIRE
Ce site décerne une fois par an son  
 
>>Pinceau d'or et Golden Street-Art
Vous cherchez un artiste pour une réalisation,
nous pouvons vous aider : 
>>DEVIS
 


Voir les 56 000 photos...   | Trompe l'oeil | Fresques murales  | Street-art Graffiti | Temporaires Disparues  | Murs d'enfants | Avant-Après |