Accueil - Home
 


 
Recherche avancée


Rechercher du texte

 

Téléchargement Pinceau d'or Les liens Newsletter Rechercher Contact Home

 

Les thèmes du moment

 

 

 

Retrouvez nous sur :Facebook

 

 

 

 

    Le portail mondial
     de l'art mural

 

 

 

Image aléatoire

Aulnay Sous Bois
Aulnay Sous Bois
Commentaires: 0
webmaster

 

 


   Image suivante:
Histoire d’Asnières-1 (Next)

Menu Principal / Asnières/ Seine / Histoire d’Asnières-1  


Histoire d’Asnières-1

            

Autres photos de cette fresque :

Histoire d’Asnières-1
Histoire d’Asnières-1
Asnières/ Seine
Commentaires: 0
Histoire d’Asnières-1
Histoire d’Asnières-1
Asnières/ Seine
Commentaires: 0
Histoire d’Asnières-1
Histoire d’Asnières-1
Asnières/ Seine
Commentaires: 0
Histoire d’Asnières-1
Histoire d’Asnières-1
Asnières/ Seine
Commentaires: 0
Histoire d’Asnières-1
Histoire d’Asnières-1
Asnières/ Seine
Commentaires: 0

   Image suivante:
Histoire d’Asnières-1 (Next)
Fresque suivante:

 

 
Histoire d’Asnières-1
Description: En douze tableaux qui se répartissent sur plus de 200 mètres linéaires, les habitants du Quartier (de 3 à 87 ans) ont voulu représenter les éléments clefs de l’histoire d’Asnières sur Seine. C’est une jolie aventure qui permet aux habitants de s’approprier leur quartier, de l’embellir, de faire le lien avec l’histoire de la ville, un tableau de couleurs

Tableau 1 : Un représentation d’Asnières au XII ème siècle lorsqu’elle s’appelait encore Asinaria. Autrement dit, la campagne dominait largement et les animaux étaient bien présents.
Tableau 2 : En hommage à Pierre Boudou (1676-1751) qui était chirurgien ophtalmologiste et qui a donné son nom à la rue où se trouve cette réalisation.
Tableau 3 : Une partie en hommage aux différentes associations qui se trouve dans le quartier, et qui animent celui-ci.
Tableau 4 : 1790, pendant la révolution Française, et en hommage au premier Maire d’Asnières sur Seine, Pierre Dieudonné Degueldre.
Tableau 5 : 1871, et un rappel sur l’incendie qui détruisit le pont d’Asnières.
Tableau 6 : de 1907 à 2000, le construction CHAUSSON était basé dans la ville. Il était spécialisé dans la construction d’autobus.
La Société des usines Chausson est une entreprise française disparue. Elle a été fondée à Asnières-sur-Seine en 1907 sous le nom de Ateliers Chausson Frères par trois frères (Jules, Gaston et Paul Chausson). Spécialisée dans la construction automobile (carrosserie et échangeurs thermiques) elle a été un acteur important de l'industrie automobile en France, en tant que constructeur (Autocars Chausson) depuis 1942, puis en tant que sous-traitant de ses deux principaux actionnaires, les groupes Peugeot et Renault. Pendant les années 1970, période de son plus important développement (environ 15 000 salariés), le groupe possédait des usines à Asnières-sur-Seine, Gennevilliers, Meudon, Reims, Creil, Maubeuge, Laval. La marque sera choisie par la RATP à partir de 1960 pour fournir plusieurs centaines d'autobus pour Paris et sa banlieue.
Tableau 7 : Un tableau sur la mixité culturelle de la ville. De France ou bien d’ailleurs, beaucoup de gens sont venus travailler en région Parisienne et habiter cette ville.
Tableau 8 : 1899, et la construction de l’usine triphasée d’Asnières.
Tableau 9 : 1894 et une représentation des bords de Seine l’été. Il s’agit d’un tableau du peintre Georges Seurat.
Tableau 10 : Alfred Durand Claye (1841 -1888)
Inventeur du tout-à-l'égout, ingénieur en chef de l'assainissement de la Seine, Alfred Durand-Claye s'est toujours battu pour une épuration agricole des eaux usées et pour une utilisation populaire de l'eau dans les foyers. À la fin du XIXe siècle, ni Paris, ni Asnières ne sont pourvus d'un assainissement correct. On hésite encore entre une épuration par le sol ou un système de bassins chimiques de dessèchement. Ce problème crucial s'accentue avec l'implantation de nouvelles usines et l'essor démographique qui en résulte. Durand-Claye sort premier des Ponts et Chaussées en 1866 et assiste M. Mille dans ses essais d'épuration des eaux par le sol. Son premier projet date de 1867 et le premier essai sur 200 hectares, de 1873. Il expérimente ainsi avec succès les champs d'épandage pour les cultures maraîchères où les eaux usées s'épurent par filtrage.
Tableau 11 : 1915 et le bombardement du Château de la ville, en pleine première guerre mondiale, par un Zeppelin.
Tableau 12 : Une fresque sur l’évolution des transports ferroviaire dans la ville, on est passé de train à vapeur au RER (clichés du 23/12/2011).

Localisation : 77 rue Pierre Boudou, Asnières sur Seine (Dépt 92 – Hauts de Seine)
Localiser la fresque sur une carte : Cliquez ici.
Intérêt : 5/5
Date de réalisation : Juillet 2011
Réalisation : Ange et Damnation ainsi que les habitants du quartier

Vous pouvez aussi rechercher les fresques de la région Parisienne sur une carte.

Vous pouvez aussi rechercher des fresques sur la carte de :
FRANCE
.


Votre avis nous intéresse, vous pouvez donner une note à ce site .
Mots-clés: Asnières-sur-Seine, Hauts-de-Seine
Date: 23.12.2011 18:25
Image vue : 2073 fois
Télécharger: 0
Moyenne des votes : 5.00 (1 Votes:)


 
Image suivante:
Histoire d’Asnières-1 (Next)
Auteur: Commentaires:
Il n'y a pas de commentaire pour cette image.




   Image suivante:
Histoire d’Asnières-1 (Next)

 

       

Conception et réalisation : Lionel Gripon et Alain Sangouard - Déc 2003
Les images apparaissant sur ce site sont la propriété de leurs créateurs et ayant droits, de ce fait elles sont protégées.
Bordure partagée inférieure

 
www.trompe-l-oeil.info

Portrait francophone
de l'art mural
 avec 
8000 réalisations
du monde entier.

Suivre l'actualité du site sur

   
Télécharger les e-book de ce site
UNE
EXCLUSIVITE  >>LIRE
Ce site décerne une fois par an son  
>>Pinceau d'or et Golden Street-Art
Vous cherchez un artiste pour une réalisation,
nous pouvons vous aider : 
>>DEVIS
 

Voir les 51 000 photos...   | Trompe l'oeil | Fresques murales  | Street-Art Disparues  | Murs d'enfants | Avant-Après |